Secourir un adulte qui s’étouffe

Écrit par les experts Ooreka
Secourir un adulte qui s’étouffe
© Finemedia

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'étouffement est souvent provoqué par un éclat de rire lorsqu'on a des aliments dans la bouche. Le fait « d'avaler de travers » est dû à un mauvais fonctionnement de la glotte, qui au lieu de fermer les voies respiratoires pour laisser passer les aliments vers l'estomac, est restée ouverte.

Si les voies respiratoires sont totalement obstruées, la victime suffoque, elle ne peut pas parler ni tousser pour expulser elle-même le corps étranger. Il est nécessaire dans ce cas de l'aider rapidement, les secours ne pouvant pas arriver assez rapidement sur les lieux.

Attention : si la victime tousse, elle peut expulser elle-même le corps étranger. Il ne faut alors pas utiliser les méthodes suivantes, cela risquerait d'enfoncer encore plus le corps étranger dans les voies respiratoires.

Vous pouvez effectuer ces méthodes pour secourir des adultes qui s'étouffent et des enfants à partir d'un an. Pour ces derniers, la force mise dans les claques ou la manœuvre de Heimlich doit être adaptée. Dans le cas où un nouveau-né s'étouffe, il faut procéder autrement.

1 Les symptômes de l’étouffement

Il est important d’apprendre à reconnaître les signes de l’étouffement pour pouvoir agir de la façon la plus adéquate possible. Il existe deux sortes d’étouffement :

  • L’étouffement partiel : la victime tousse, parle (avec difficulté). Dans ce cas, ne faites rien, la toux suffira à évacuer le corps étranger.
  • L’étouffement total : la victime ne peut plus ni parler, ni respirer, ni tousser. Son visage rougit puis bleuit. Dans ce cas, il faut appliquer les méthodes de désobstruction, avec la technique de claques dans le dos, et, si nécessaire, la manœuvre de Heimlich.

Attention : en cas d’étouffement total, la personne est en manque d’oxygène, elle peut donc perdre connaissance très rapidement. Si vous êtes plusieurs, demandez immédiatement à quelqu’un de téléphoner au SAMU (15). Ainsi, si les méthodes que nous allons expliquer après ne fonctionnent pas, les secours seront rapidement sur place.

2 Méthode 1 : les claques dans le dos

Méthode 1 : les claques dans le dos

© Finemedia

La première façon de désobstruer les voix respiratoires d’un adulte qui s’étouffe est de lui administrer des claques dans le dos. Pour cela :

  • Placez-vous à côté de lui, à gauche ou à droite.
  • Soutenez son thorax d’une main, et penchez la victime en avant, suffisamment pour que l’objet puisse être éjecté de la bouche.
  • Avec le plat de l’autre main, donnez 5 claques vigoureuses entre les deux omoplates.
  • Dès que l’objet est expulsé, ou que la victime commence à tousser (signe qu’elle peut à nouveau respirer), arrêtez.

2 Méthode 2 : la manœuvre de Heimlich

Méthode 2 : la manœuvre de Heimlich

© Finemedia

Si les 5 claques n’ont pas été efficaces, passez à la manœuvre de Heimlich :

  • Placez-vous derrière la victime, en vous collant à elle. Si la personne est debout, passez une jambe entre les siennes pour avoir un meilleur appui.
  • Passez vos bras sous ceux de la victime afin de lui entourer la taille.
  • Demandez-lui de se pencher légèrement en avant.
  • Placez un de vos poings fermés, paume vers le sol, dans le creux de son estomac, c'est-à-dire au-dessus du nombril et sous les côtes.
  • De votre autre main, saisissez votre poing. Faites attention à garder vos coudes écartés afin de ne pas appuyer sur les côtes de la victime.
  • Enfoncez votre poing d’un coup sec en poussant avec les deux mains. Il faut effectuer un mouvement qui va vers en haut et vers vous.

Note : si la personne est obèse ou enceinte, il faudra placer vos poings plus haut, au milieu du sternum pour ne pas la blesser.

Procédez à 5 essais. Si cela ne fonctionne pas, redonnez cinq claques, puis 5 manœuvres de Heimlich, et ainsi de suite.

Bon à savoir : une personne seule peut pratiquer sur elle-même la manœuvre de Heimlich avec son poing.

Lorsque la victime peut à nouveau respirer, consultez un médecin, afin de vérifier qu’elle n’a pas de séquelles.

3 En cas d’évanouissement : désobstruction et réanimation

En cas d’évanouissement : désobstruction et réanimation

© Finemedia

Si la personne perd connaissance avant que vous ayez dégagé les voies respiratoires, il faudra alors faire un massage cardiaque.

  • Allongez la personne sur le dos par terre, et agenouillez-vous à côté.
  • Placez vos mains l'une sur l'autre, au milieu de sa poitrine. Vos épaules doivent être à la verticale de vos mains.
  • Poussez vos mains vers le bas en un mouvement sec, en gardant les bras bien tendus et les coudes bloqués.
  • Répétez le mouvement jusqu'à ce que le corps étranger soit expulsé.

Si une fois que l'objet est expulsé la respiration ne repart pas, il faudra effectuer le bouche-à-bouche.

Dans tous les cas, consultez un médecin le plus rapidement possible.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Prenez rendez-vous

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Prendre rendez-vous

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser qui est concerné par le rendez-vous.

Merci de préciser quel est le délai de votre projet.

Merci de préciser votre code postal.



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !