Massage cardiaque

Écrit par les experts Ooreka

Le massage cardiaque réalisé avec la ventilation artificielle constitue la réanimation cardiopulmonaire. Il doit être pratiqué chez toute personne en arrêt cardiaque en attendant l'arrivée des secours.

Quand faire un massage cardiaque ?

Le massage cardiaque est le geste de réanimation à pratiquer en attendant les secours dès qu'une personne présente un arrêt cardiaque. Il s'agit d'un geste qui peut sauver la vie de victime d'arrêt cardiaque.

En effet, une personne en arrêt cardiaque voit ses chances de survie diminuer de 10 % à chaque minute passée sans secours... Or seulement 20 % des témoins d'un arrêt cardiaque pratiqueraient un massage cardiaque. Il est donc nécessaire de s'informer et de se former à cette technique.

Comment réaliser un massage cardiaque ?

La première chose à faire en présence d'une personne en arrêt cardiaque est de prévenir les secours : il faut contacter le SAMU en composant le 15 ou le 112.

Lorsqu'on commence un massage cardiaque, il faut penser à regarder l'heure, cette indication est très utile aux équipes médicales pour estimer le délai écoulé depuis le début de l'arrêt cardiaque et le temps total de la réanimation.

Le massage cardiaque se pratique sur un plan dur, si la victime est dans un lit, il faut la placer sur le sol sur le dos, la tête en arrière.

Le secouriste est placé à côté de la victime, ses mains sont placées l'une sur l'autre au niveau de la moitié inférieure du sternum (os situé à la partie haute et médiane du thorax). Ses bras sont tendus et il appuie de façon régulière sur le sternum.

Le rythme de chaque compression est approximativement de 2 par secondes soit environ 120 pour 1 minute. Entre chaque compression, le thorax doit « remonter » tout seul mais les mains du secouriste restent au contact du sternum de la victime.

Il faut alterner massage cardiaque et ventilation artificielle par bouche-à-bouche ou bouche à nez au rythme de 2 insufflations pour 30 compressions.

Quand arrêter le massage cardiaque ?

Au cours du massage cardiaque, il faut régulièrement prendre le pouls de la victime pour voir si le cœur « repart » ou non. En effet, la présence du pouls signifie que le cœur refonctionne, il faut donc suspendre le massage cardiaque et rester auprès de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

En absence de pouls, le massage cardiaque s'arrête lorsque les secours arrivent et prennent le relais. Le plus souvent, les secours vont pratiquer une défibrillation cardiaque à l'aide d'un défibrillateur.

Si un défibrillateur est disponible, il ne faut pas attendre les secours et entreprendre une défibrillation le plus rapidement possible. En effet, depuis quelques années des défibrillateurs sont placés dans les lieux publics et peuvent utilisés par des personnes n'ayant pas une formation médicale.

Massage cardiaque différent selon les âges

Le massage cardiaque diffère selon les âges. En effet, chez l'enfant et le nourrisson la technique n'est pas la même que chez l'adulte.

Chez l'enfant de moins de 8 ans, le massage cardiaque s'effectue avec une seule main.

Chez le nourrisson, le sternum doit être comprimé avec la pulpe de 2 doigts (majeur et index) à une fréquence de 100 compressions par minutes.

Où apprendre les techniques du massage cardiaque ?

Afin de savoir réaliser les bons gestes, il est recommandé de suivre une formation de secourisme dispensée par un organisme agréé ou une association habilitée (Croix Rouge, Protection civile...).

Plus la réanimation cardiopulmonaire est entreprise rapidement et plus les chances de survie de la victime augmentent. Les personnes formées aux techniques de réanimation cardiopulmonaire ont en principe moins d'appréhension pour mettre en œuvre rapidement et efficacement cette procédure.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Prenez rendez-vous

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Prendre rendez-vous

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser qui est concerné par le rendez-vous.

Merci de préciser quel est le délai de votre projet.

Merci de préciser votre code postal.



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !