Défibrillateur cardiaque manuel

Sommaire

Le défibrillateur cardiaque manuel est un appareil utilisé par les médecins.

Qu'est-ce qu'un défibrillateur cardiaque manuel ?

Un défibrillateur cardiaque manuel est un appareil, qui contrairement à un défibrillateur automatisé, n'analyse pas le tracé cardiaque de la victime et n'indique pas si un choc électrique externe doit être ou non réalisé.

Alors que les défibrillateurs automatisés peuvent être utilisés par le grand public, les défibrillateurs cardiaques manuels sont réservés au personnel médical.

L'achat de défibrillateur cardiaque manuel est réservé aux structures médicales ou à un personnel médical.

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Quels sont les troubles du rythme traités par défibrillation ?

Les défibrillateurs cardiaques manuels n'analysent pas les troubles du rythme de la victime.

C'est au médecin de définir si le trouble du rythme présenté par le patient nécessite ou non un choc électrique externe.

Les recommandations professionnelles décrivent deux troubles du rythme pouvant être défibrillés : la fibrillation ventriculaire et la tachycardie ventriculaire rapide sans pouls :

  • La fibrillation ventriculaire est un trouble du rythme qui entraîne une contraction irrégulière et rapide des ventricules empêchant comme la tachycardie ventriculaire un fonctionnement normal du cœur.
    • En l'absence d'un traitement rapide, la fibrillation ventriculaire est rapidement responsable du décès de la victime.
    • La majorité des morts subites est due à une fibrillation ventriculaire.
  • La tachycardie ventriculaire est un trouble du rythme qui entraîne une contraction très rapide des ventricules du cœur. Le cœur n'a alors pas le temps de se remplir correctement et il n'est plus efficace : les organes ne sont plus approvisionnés en sang oxygéné et risquent de subir des séquelles irréversibles en l'absence de traitement.

À quel moment les médecins procèdent-ils à une défibrillation ?

Les défibrillateurs cardiaques manuels sont utilisés par les médecins :

  • immédiatement si le patient présente un de ces troubles du rythme devant eux (par exemple lors d'une hospitalisation),
  • immédiatement si l'arrêt cardiaque vient de se produire,
  • après deux minutes de réanimation cardiopulmonaire si les médecins ne savent pas depuis combien de temps la victime est en arrêt cardio-circulatoire.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.