Arrêt cardiaque

Écrit par les experts Ooreka

L'arrêt cardiaque est une urgence majeure : chaque seconde compte pour faire repartir le cœur !

Définition de l'arrêt cardiaque

L'arrêt cardiaque correspond à l'arrêt du fonctionnement du cœur. En absence de réanimation, l'arrêt cardiaque conduit rapidement au décès de la personne.

Une intervention rapide est nécessaire pour faire repartir le cœur et éviter de lourdes séquelles. En effet, lorsque le cœur s'arrête, il n'assure plus sa fonction de pompe cardiaque et n'irrigue plus les organes. Le cerveau est l'un des premiers organes à souffrir lors d'un arrêt cardiaque : si le cœur ne refonctionne pas rapidement, des dégâts irréversibles vont apparaître.

La mort subite (principalement suite à un passage soudain en fibrillation ventriculaire) et le manque d'apport en oxygène (suite à une noyade, une fausse route, une détresse respiratoire...) constituent les deux principales causes d'arrêt cardiaque inopiné.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Comment reconnaître un arrêt cardiaque ?

Une personne victime d'arrêt cardiaque perd connaissance, elle est inanimée, elle ne bouge pas et ne réagit pas lorsqu'on la stimule. Elle ne respire plus (sa cage thoracique ne se soulève plus) ou sa respiration est très irrégulière.

Que faire en cas d'arrêt cardiaque ?

La première chose à faire lorsqu'on est auprès d'une personne victime d'un arrêt cardiaque : appeler ou faire appeler le SAMU en appelant le 15.

Il faut ensuite le plus rapidement possible entreprendre une réanimation cardiopulmonaire de la victime.

Si un défibrillateur se trouve à proximité, il faut le plus vite possible voir si la victime peut bénéficier d'une défibrillation.

Existe-t-il des signes avant-coureurs ?

L'arrêt cardiaque ne s'accompagne pas forcément de signes prémonitoires. L'arrêt cardiaque peut être précédé d'un malaise général, de palpitations, ou peut survenir brutalement.

S'il fait suite à un infarctus du myocarde, la victime peut ressentir quelques minutes avant une douleur thoracique pouvant s'étendre aux bras et aux mâchoires, ainsi qu'une sensation d'oppression thoracique.

Infarctus du myocarde silencieux

Il faut savoir qu'il existe également des infarctus du myocarde (IDM) dit « silencieux  » qui se déclenchent sans s'accompagner des symptômes classiques de l'IDM. Ils sont beaucoup plus fréquents qu'on ne le pense, puisqu'ils représentent près de la moitié des infarctus du myocarde chez les personnes à risque.

Par ailleurs, ces IDM silencieux s'associent à un risque particulièrement élevé de décès dans les années qui suivent (cette surmortalité peut être due à un défaut de diagnostic et donc à une prise en charge inadaptée). Ainsi, le risque de décès d'origine cardiovasculaire est triplé (le risque est quadruplé en cas d'IDM typique) et ils sont donc de mauvais pronostics à long terme.

La seule façon d'anticiper ce type d'IDM est de réaliser un électrocardiogramme (ECG) sur lequel on pourra observer une onde Q de nécrose. Si ce résultat n'est associé à aucun symptôme à l'interrogatoire, on peut suspecter un IDM silencieux (les IDM normaux, eux, s'accompagnent de signes cliniques et d'un ECG typiques).

À noter : les hommes sont plus touchés par les IDM (silencieux ou non) que les femmes, en particulier les Caucasiens.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
stéphane roux

aide au changement par l' hypnose ericksonienne

Expert

JC
jean chardon

ostéopathe eurost do , adhérent de l'union fédérale des ostéopathes

Expert

ismail bouchaour

médecin généraliste, blogueur santé et bien être | pstprevention.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Prenez rendez-vous

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Prendre rendez-vous

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser qui est concerné par le rendez-vous.

Merci de préciser quel est le délai de votre projet.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !