Sommaire

Le flutter auriculaire est une anomalie du rythme cardiaque. Quels sont les signes d'un flutter auriculaire ? Existe-t-il d'autres types de flutter ? Quelles sont les causes d'un flutter auriculaire ? Comment soigner un flutter auriculaire ? On répond à l'ensemble de ces questions dans cet article !

Flutter auriculaire : qu'est-ce que c'est ?

Un flutter auriculaire, aussi connu sous le nom de flutter atrial, est un trouble du rythme cardiaque. Un flutter auriculaire provoque une élévation du rythme cardiaque, le cœur bat plus vite (tachycardie).

L'électrocardiogramme d'un flutter auriculaire est caractéristique : il présente une courbe en dents-de-scie aussi appelée en « toit d'usine ». Le terme de flutter vient de l'anglais, il signifie « battement » ou « palpitation ».

Quelles sont les causes du flutter auriculaire ?

Le flutter auriculaire vient d’une stimulation électrique déréglée au niveau du cœur. On parle de dépolarisation pour décrire le fait que la polarité électrique s’inverse et provoque une contraction cardiaque.

Lorsque cette dépolarisation crée une boucle électrique, on parle de ré-entrée, phénomène qui a pour conséquence un trouble du rythme du cœur.

Dans le cas d’un flutter auriculaire, il s’agit de battements réguliers mais rapides des cavités du cœur qui reçoivent le sang appelées oreillettes.

Un flutter auriculaire peut être observé dans les cas de :

Quelles sont les complications d’un flutter auriculaire ?

La contraction rapide des oreillettes peut entraîner :

  • une diminution du débit cardiaque (insuffisance cardiaque à cause d’une perte d’efficacité des contractions du cœur) ;
  • un risque de formation de caillots de sang appelés thrombus (à cause de la stagnation du sang dans les oreillettes) ;
  • un risque thrombo-embolique (accident vasculaire cérébral par exemple).

Quels sont les symptômes d’un flutter auriculaire ?

Les signes d’un flutter auriculaire peuvent être :

  • des palpitations ;
  • une fatigue (asthénie) ;
  • des malaises (lipothymies) ;
  • des difficultés à respirer (dyspnée) ;
  • une douleur dans le thorax (angor fonctionnel) ;
  • un sentiment d’angoisse.

Il est à noter que dans certains cas, le flutter auriculaire peut être sans symptômes (asymptomatique).

Flutter auriculaire : que faire pour le traiter ?

Afin de ralentir le rythme cardiaque, un traitement à base de médicaments bêta-bloquants peut être utilisé.

Pour réduire le flutter auriculaire, des médicaments antiarythmiques peuvent être administrés.

Des traitements à l’aide de stimulation électrique existent également. L’administration de médicaments anticoagulants a pour but de diminuer le risque de formation de caillots de sang (thrombus).